· 

"La tour sombre" adaptation du roman de Stephen King

Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat.

 

 

Date de sortie: 9 août 2017 (1h 35 min)

De Nikolaj Arcel

Avec Idris Elba, Matthew McConaughey, Tom Taylor (IV)

Genres Fantastique: Aventure

Nationalité Américain

 

Synopsis: Le dernier Pistolero, Roland Deschain, est condamné à livrer une éternelle bataille contre Walter O’Dim, alias l’Homme en noir, qu’il doit à tout prix empêcher de détruire la Tour sombre, clé de voûte de la cohésion de l’univers. Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat, car Roland est le seul à pouvoir défendre la Tour contre l’Homme en noir…

 

Texte sur Allociné

Encore un roman de Stephen King adapté au cinéma! Dommage que celui-ci ne soit pas sorti dans nos salles. N'ayant pas lu les livres, j'ai trouvé le film très bien. Désolé si j'en choque plus d'un, car voyant les critiques sur certains forums, il n'a pas l'air d'avoir fait l'unanimité. Et pour ma part, j'ai trouvé Matthew McConaughey très bien dans son rôle de méchant. Il est vrai que résumer sept tomes en 1h35 était assez risqué. Une série aurait, peut-être été envisageable?

 

Bref, le casting est top, Idris Elba et Matthew M sont parfaits! Les fans de viking seront heureux de retrouver Lagerta en mère de famille vulnérable et mention spéciale au jeune acteur qui interprète Jack. Tous les acteurs ont eu le rôle parfait qui leur donnent une bonne crédibilité.

 

Dans cette ambiance sombre et étrange, le producteur nous fait voyager entre les mondes. Où l'homme en noir kidnappe des enfants, pour détruire la tour qui protège notre terre des ténèbres. Des effets spéciaux bien réalisés et des scènes de combats rythmées qui nous captivent tout au long du film.

 

Dans l'ensemble, j'ai adoré le film. On se laisse facilement tenir en haleine du début à la fin et la mise en place de l'histoire est très bien menée. Si une suite est prévue, je ne dirais pas non pour la voir... dans nos salles, j'espère!